EXPOSITION PÈRE ET FILS - Théâtre-Sénart

PERE ET FILS

GREGOIRE KORGANOW

Quartier
Libre

Après la Maison Européenne de la Photographie, l’exposition Père et Fils, de Grégoire Korganow, débarque au Théâtre-Sénart, du 11 janvier au 3 février.

Qu’est-ce qu’un père ? Un fils ? Quel est le lien qui les unit ? Le sang, l’amour, la transmission, l’héritage ? Des pères, de 20 à 80 ans, debout, torse nu, avec leur fils de quelques minutes pour les plus jeunes ou entrés dans la cinquantaine pour les plus âges, proches, souvent, peau contre peau. En regardant ces portraits, on recherche les ressemblances, on scrute les traits du visage, on compare les gestes, les attitudes, on imagine leurs histoires, on tente de percer le mystère de la relation. Une série de portraits infiniment tendre, forte et fragile, sur les liens qui unissent les hommes entre eux.

Site de l’artiste

NOTE D'INTENTION

Je photographie des pères, de 20 à 80 ans, debout, torse nu, avec leur fils de quelques minutes pour les plus jeunes ou entrés dans la cinquantaine pour les plus âgés. Ils sont proches, souvent peau contre peau.

C’est sans doute l’arrivée de mon fils dans ma vie qui m’a donné envie de ces portraits. Il s’appelle Marco. Sa peau est noire. Il est né au Rwanda. Je me souviens de l’enthousiasme d’un ami : « c’est fou ce qu’il te ressemble ! » Vraiment ? Et moi ? Est-ce que je ressemble à mon père ? Et tous ces fils que j’ai photographiés ressemblent-ils à leur père ? En regardant ces portraits, on recherche les ressemblances. On scrute les traits du visage, on compare les gestes, les attitudes. On imagine une histoire. On tente de percer le mystère de la relation. La nudité des corps jette le trouble, brouille un peu les pistes. La fragilité, la tendresse sont-elles taboues ?

J’ai débuté ce travail en 2009. J’ai tout d’abord photographié mes amis, mes voisins, des connaissances de l’école de mes enfants. Par la suite j’ai passé une annonce sur les réseaux sociaux. Très vite des pères et des fils que je ne connaissais pas se sont portés volontaires. Puis j’ai enrichi ma série de portraits par des résidences d’artiste dans toute la France puis ai été invité à poursuivre ce travail au Brésil puis en Chine…

MENTIONS

Photographies Grégoire Korganow

Production Maison européenne de la photographie, Paris

LIBRE CHAMP, Mélanie Roger

Avec la collaboration de Processus, laboratoire photographique professionnel

Post-production et tirages : Karoline Consigny / Processus

Avec le mécénat d’Olympus pour les résidences en maternité (CHU de Rouen) et en Chine.

ACCUEILS EN RÉSIDENCE

2016 Three Shadows Art Center, Beijing, Chine
2016 Institut des Beaux Arts du Sichuan, Chongqing
2016 Institut Français de Beijing, Chengdu, Wuhan et Guangzhou / Festival Croisement, Chine
2015 Consulat de France à Rio, Brésil
2013 Projet culturel du CHU-Hôpitaux de Rouen
2013 Ville de Guyancourt
2012 Hameau de la Brousse avec le Conseil Général 16
2011 Maison de la Culture de Bobigny (MC93)