BIGRE Mélo-burlesque | Pierre Guillois | THÉÂTRE-SÉNART

BIGRE

MELO BURLESQUE
PIERRE GUILLOIS / CIE LE FILS DU GRAND RÉSEAU

Théâ
tre

Il faudrait tout un programme pour faire la revue de presse de ce spectacle plébiscité par les médias. Drôle, truculent, gonflé, frais et réussi, essentiel et obligatoire… Les adjectifs pleuvent sur ce mélo burlesque.

Bigre met en scène deux hommes et une femme qui ont l’art de se prendre les pieds dans les tapis de l’existence, de se recevoir les portes de l’amour en pleine figure et qui se vautrent devant nous…

tellement lamentablement que c’en est brillant ! Rien ne peut nous empêcher de rire et surtout pas l’amour grandissant qu’on éprouve pour ces êtres fantoches, bêtement humains, sublimes aussi. À la fois comédie et mélodrame, Bigre est une fresque citadine qui raconte par l’absurde la fragile beauté de notre profonde solitude.

Conception Pierre Guillois Co-écriture Agathe L’Huillier, Olivier Martin-Salvan Décor Laura Léonard Lumières Marie- Hélène Pinon, David Carreira Son Roland Auffret, Loïc Le Cadre Costumes Axel Aust Coiffures, maquillage Catherine Saint-Sever Effets spéciaux Abdul Alafrez Avec Pierre Guillois, Agathe L’Huillier, Jonathan Pinto-Rocha

LA PRESSE EN PARLE

Pierre Guillois est bel et bien l’héritier de Jacques Tati et Jérôme Deschamps. […] Ses pièces sont de véritables déflagrations comiques TÉLÉRAMA

Dieu sait qu’il est drôle, ce Bigre bourré de gags inventifs. Mais le rire qu’il suscite est d’une qualité particulière : il s’accompagne d’une émotion qui ne s’efface pas, une fois sorti du théâtre. LE MONDE

Une farce muette qui va faire du bruit. Les numéros s’enchainent sans un temps mort avec des pics. On rit, on rit tout le temps, bluffé par la pluie de gags qui se déverse sans discontinuer sur la scène. Le public n’a plus de souffle à la fin, il lui reste juste la force d’applaudir à tout rompre. Bigre, que ce « Bigre » fait du bien en ces temps difficiles. LES ECHOS

Soulignons la rareté d’un tel objet. […] L’exercice de style touche au but et tous les coups font mouche. LES INROCKS

DISTRIBUTION ET MENTIONS

Conception Pierre Guillois
Co-écriture Agathe L’Huillier, Olivier Martin-Salvan Décor Laura Léonard
Lumières Marie-Hélène Pinon, David Carreira
Son Roland Auffret, Loïc Le Cadre
Costumes Axel Aust
Coiffures, maquillage Catherine Saint-Sever
Effets spéciaux Abdul Alafrez
Avec Bruno Fleury, Agathe L’Huillier, Jonathan Pinto-Rocha

Production Compagnie le Fils du Grand Réseau
Coproductions Le Quartz, Scène nationale de Brest / Le Théâtre de L’Union – Limoges, Centre Dramatique natio- nal du Limousin / Le Théâtre de la Croix Rousse, Lyon