ACQUA ALTA

ADRIEN MONDOT ET CLAIRE BARDAINNE

Dan
se

Noir d’encre. Les Vénitiens parlent d’acqua alta pour évoquer ces périodes pendant lesquelles la ville est submergée par les eaux lors des grandes marées. C’est en partant de ces deux mots qu’Adrien Mondot et Claire Bardainne ont imaginé un parcours sensoriel et poétique. Les deux artistes nous invitent à plonger dans un spectacle insensé mêlant danse, arts du cirque et arts visuels. Dans la continuité de la démarche qui avait rendu le spectacle Pixel, en collaboration avec la compagnie Käfig, inoubliable, Adrien M. et Claire B. utilisent arts numériques et dispositifs scéniques pour brouiller les pistes. Sur scène, un homme et une femme semblent submergés par les flots dans un monde infiniment onirique. Ils nous emportent sous la pluie, dans les vagues, contre le courant, nous plongent dans une eau à la forme changeante et vivante. Ce sont de petits points en mouvement – en réalité augmentée, virtuelle comme en projection – qui dépeignent les in nies variations du monde de l’eau. Dans la salle, les projections sur les murs englobent les spectateurs dans un continum d’images. Nous n’avons plus qu’à nous laisser littéralement engloutir sous des sensations improbables, dans un monde à la fois familier et inouï.

DISTRIBUTION

Conception Claire Bardainne, Adrien Mondot

Chorégraphe et interprète Dimitri Hatton, Satchie Noro

Musique Olivier Mellano

Production Adrien M & Claire B

Coproduction LUX, scène nationale de Valence | Hexagone, scène nationale Arts Sciences, Meylan | Maison de la Danse, Lyon – Pôle européen de création | DRAC Auvergne Rhône-Alpes – Ministère de
la Culture | Chaillot – Théâtre national de la Danse | Espace Jéliote, scène conventionnée arts de la marionnette, Communauté de Communes du Haut- Béarn, Oloron-Sainte-Marie | Théâtre Paul Éluard, Scène Conventionnée Bezons | Theater Freiburg