QUEEN BLOOD

OUSMANE SY / PARADOX-SAL

Temps
Fort

Le hip hop au féminin. Au sein du mythique collectif Wanted Posse, Ousmane Sy, dit Babson, a écrit un chapitre majeur de l’histoire de la danse hip hop. En imposant les codes et gestuelles androgynes des clubs de house music sur les pistes de battles du monde entier, les innovations de Babson et ses complices ont ouvert une nouvelle voie qui réveille la danse depuis vingt ans. Devenu chorégraphe et chef de troupe, Ousmane Sy a récemment créé le groupe Paradoxs-al, composé exclusivement de danseuses aux parcours aussi variés que riches. Étendard culturel et artistique de la jeunesse plurielle hexagonale, Paradox-sal représente la « french touch » féminine actuelle. Chaque danseuse incarne la pluralité et la multiplicité de la danse hip hop d’aujourd’hui : contemporaine, accessible, intergénérationnelle. Queen Blood, leur troisième création, a été éprouvée comme les précédentes dans le monde impitoyable des battles. Portées par un beat afro-house hypnotisant, les sept femmes survoltées nous entraînent dans un tourbillon rêvé, un mix improbable entre la perfection du corps de ballet et l’inventivité du défi individuel. Le résultat est miraculeux comme seuls les mouvements collectifs peuvent l’être. Attention, dancefloor encore brûlant..

Dans le cadre du Temps Fort Souffle Urbain

LA PRESSE EN PARLE

C’est le genre de pièce qui donne la pêche. Queen Blood, réunit huit interprètes, huit femmes, danseuses de hip-hop, autour de la question de la féminité, assumée ou subie. OUEST FRANCE

Une grosse dose d’énergie ! Très forte révélation du Off d’Avignon 2019, le Queen blood de Ousmane Sy est un bel exercice de style sur la façon dont la grammaire et l’esthétique street du hip-hop vient se caler sur les beats de la house. TOUTELACULTURE.COM

AUTOUR DU SPECTACLE

DISTRIBUTION

Chorégraphie Ousmane Sy

Assistante à la chorégraphie Odile Lacides

7 interprètes parmi Allauné Blegbo, Valentina Dragotta, Nadia Gabrieli-Kalati, Linda Hayford, Nadiah Idris, Anaïs Imbert-Cléry, Odile Lacides, Cynthia Lacordelle, Audrey Minko, Stéphanie Paruta

Lumières Xavier Lescat

Son et arrangements Adrien Kanter

Costumes Hasnaa Smini

Une création All 4 House

Production Garde Robe

Production déléguée CCNRB Le Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, dirigé par le collectif

FAIR-E, est une association subventionnée par le ministère de la Culture (Direction régionale des Affaires culturelles / Bretagne), la Ville de Rennes, le Conseil régional de Bretagne et le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine.

Coproductions Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines I Fondation de France – La Villette 2018, La Villette 2019, Centre de la danse P. Doussaint GPS&O, Centre chorégraphique national de La Rochelle I Compagnie Accrorap – Kader Attou et Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne I Compagnie Kafig direction Mourad Merzouki dans le cadre de l’accueil studio

Avec le soutien de la DRAC Ile deFrance au titre de l’aide au projet 2017, l’ADAMI, Arcadi Ile-de-France, la Ville de Paris au titre de l’aide à la résidence 2018, Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines – Fondation de France – La Villette 2017, 2018 et 2019, la Maison Daniel Féry – maison de la musique de Nanterre, la Ville de Lille – Maisons Folie – FLOW et la Spedidam

Remerciements Allauné Blegbo, Stéphanie Paruta