NEW SCHOOL / QUELQUE PART AU MILIEU DE L’INFINI

CIE AMALA DIANOR

Dan
se

Amala Dianor fait planer la danse hip hop.
Amala Dianor a puisé dans ses origines sénégalaises un rapport à la sensualité décomplexé et une attirance pour une forme de transe. Son parcours auprès de la crème des chorégraphes contemporains lui a appris à écrire sa danse et à imposer un univers ultra personnel, comme dans les deux pièces emblématiques présentées ici. Si New School est une relecture jouissive des codes du hip hop par un trio de danseurs incontrôlables, Quelque part au milieu de l’infini nous entraîne sur un terrain inédit. Partant du constat que l’envie de rencontres est l’un des moteurs de l’histoire de l’humanité, Amala Dianor nous invite à un pas de trois, fluide et élastique. Tirant constamment sur le fil imaginaire de leur relation, puisant dans les codes des danses hip hop, africaines et contemporaines, les trois danseurs réinventent les lois de l’attraction dans un mouvement ondulatoire fascinant.

LA PRESSE EN PARLE

New School donne un sérieux coup de fraîcheur au style hip hop[…] cette école est une leçon de vie. LES ECHOS

DISTRIBUTION ET MENTIONS

Chorégraphie Amala Dianor

Assistée de Rindra Rasoaveloson

Scénographie Samson Milcent

Vidéo Olivier Gilquin & Constance Joliff

Lumières Fabien Lamri

Musique Awir Leon

Costumes Julie Couturier

Avec Ladji Kone, Amala Dianor, Pansun Kim en alternance avec Saido Lehlouh

Production Compagnie Amala Dianor/Kaplan

Coproduction PÔLE-SUD-CDC-Strasbourg / Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée danse de Tremblay-en-France

RECEVOIR LA NEWSLETTER

Valider