AVANT TOUTES DISPARITIONS

THOMAS LEBRUN / CCN DE TOURS

Dan
se

Thomas Lebrun est probablement l’un des chorégraphes les plus enthousiasmants apparus dans le monde foisonnant de la danse ces dernières années. Il n’a pas vingt-cinq ans lorsqu’il monte sa propre compagnie afin d’assouvir son envie de danseS collectives jouissives et décomplexées. Dix-sept ans et vingt-cinq créations plus tard, le chorégraphe a imposé un style qui fait de chacun de ses spectacles un événement.

Pour sa dernière création,Thomas Lebrun convoque onze danseuses et danseurs sur une véritable pelouse. Parmi eux, Daniel Larrieu et Odile Azagury, auprès desquels il a appris à danser.

Avant toutes disparitions, il est urgent de vivre, de danser, de transmettre surtout. En poursuivant son exploration ludique de l’histoire de la danse et en déjouant notamment les codes de la danse de salon, l’actuel directeur du Centre chorégraphique de Tours impose, une fois de plus, une vision intergénérationnelle de son art.

 

A SAVOIR : ATELIER DANSE IMPROVISATION COLLECTIVE le samedi 24 mars de 14h à 17h +infos

LA PRESSE EN PARLE

La nouvelle création de Thomas Lebrun rend hommage à l’histoire de la danse, pour mieux célébrer la vie.
Emmanuelle Bouchez, Télérama

 

Avant de s’évanouir, il y aura eu la lutte, l’affrontement les yeux dans les yeux, mais aussi la joie, l’effervescence et l’insatiable jouissance de la danse pour rester diablement humain.
Rosita Boisseau, le Magazine du Monde

DISTRIBUTION ET MENTIONS

Chorégraphie Thomas Lebrun

Création musicale Scanner

Musiques David Lang, Julia Wolfe, Michael Gordon, McKinney’s Cotton Pickers

Lumière Jean-Marc Serre

Costumes Jeanne Guellaff

Scénographie Thomas Lebrun

Création et régie son Mélodie Souquet

Régie lumière Xavier Carré

Régie plateau Vivien Lambs

Interprétation Odile Azagury, Maxime Camo, Anthony Cazaux, Raphaël Cottin, Anne-Emmanuelle Deroo, Anne-Sophie Lancelin, Daniel Larrieu, Thomas Lebrun, Matthieu Patarozzi, Léa Scher, Yohann Têté, Julien-Henri Vu Van Dung

Production Centre chorégraphique national de Tours

Coproduction Théâtre National de Chaillot, Les Quinconces-L’espal, scène conventionnée pour la danse (Le Mans), le Vivat d’Armentières, scène conventionnée danse et théâtre.

Production réalisée grâce au soutien de la Région Centre-Val de Loire et la SPEDIDAM.

Le Centre chorégraphique national de Tours est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication – DGCA – DRAC Centre-Val de Loire, la Ville de Tours, le Conseil régional Centre-Val de Loire, le Conseil départemental d’Indre-et-Loire et Tour Métropole Val de Loire.

L’Institut français contribue régulièrement aux tournées internationales du Centre chorégraphique national de Tours.

RECEVOIR LA NEWSLETTER

Valider