ABD AL MALIK

LE JEUNE NOIR À L’ÉPÉE

Musi
que

Comment pourrais-je m’aimer si sans cesse je dois lutter, hé ? Sans cesse je luttais, je luttais. Après avoir reçu son concert sur des textes d’Albert Camus, c’est la deuxième fois que nous accueillerons Abd Al Malik, l’une des plus belles plumes et l’un des cerveaux les plus vifs et généreux du paysage artistique français. Car, si le propre d’un artiste est sa capacité à modifier notre regard sur les choses, Abd Al Malik est incontestablement un artiste majeur. Depuis plus de quinze ans, ses livres, ses albums ou ses mises en scène enrichissent le point de vue de millions de personnes sur la mémoire collective, la négritude, la religion ou l’engagement. Passeur de lettres infatigable, le jeune homme a écrit ses premiers textes à l’ombre d’une cité HLM de Strasbourg et ne cesse depuis de se faire le témoin d’une forme de vie peu racontée, d’un déracinement aussi multiple que violent. Sa récente découverte émue du tableau Jeune noir à l’épée de Pierre Puvis de Chavannes au Musée d’Orsay lui a inspiré un livre-disque ainsi qu’un spectacle ambitieux. Sur scène, entouré de danseurs et musiciens, le rappeur-slameur imagine et transpose l’histoire de ce jeune garçon dans une France contemporaine et clivée. Un micro en guise d’épée, Abd Al Malik donne voix et mots au jeune noir. Des mots de révolte et d’espoir. Des mots aussi bouleversants qu’indispensables

Dans le cadre du Temps Fort Souffle Urbain.

LA PRESSE EN PARLE

Abd Al Malik a écrit un long poème musical sur ce personnage du 19e siècle ( Jeune Noir à l’épée, le tableau de Pierre Puvis de Chavannes) pour en faire un homme contemporain en révolte. Un poème slamé, illustré par une chorégraphie du Burkinabé Salia Sanou qui nous incite à la réflexion, sur les valeurs de la République, l’exclusion, le racisme… FRANCE INFO

DISTRIBUTION

Abd Al Malik

Chorégraphie de Salia Sanou

Danseurs (sous réserve) Salomon Asaro, Akeem Alias Washko, Vincent Keys Lafif, Bolewa Sabourin

Musiciens Arnaud Fayette Mikano, Fayette Fayette Mikano

Vidéo Fabien Coste

Production Décibels Productions

Coproduction avec Le Théâtre de la VilleEn partenariat avec le Musée d’Orsay