STABAT MATER

VIVALDI / PERGOLÈSE / LES ACCENTS / THIBAULT NOALLY

Musi
que

Un sommet de la ferveur baroque.
Le Stabat mater est un des textes les plus poignants de la liturgie chrétienne qui décrit la douleur de Marie au pied de la croix sur laquelle Jésus est supplicié. Il a inspiré de nombreux compositeurs mais les versions de Vivaldi et Pergolèse restent les plus populaires de tout le répertoire. Celle de Pergolèse, composée en 1736, est célèbre dans le monde entier et exerce toujours la même fascination. Celle de Vivaldi ne fut redécouverte qu’en 1939 et n’a pas quitté la scène depuis. Pour rendre justice à ces deux monuments baroques, il fallait des voix conciliant technique sans faille et beauté de timbre céleste. Unies par une complicité musicale qui a fait ses preuves, la soprano Chantal Santon Jeffery et la contralto Anthéa Pichanick – Premier prix du Concours d’opéra baroque d’Innsbrück 2015 – possèdent ces qualités éminentes. Autour d’elles, les cordes exceptionnelles des Accents, dirigées du violon par Thibault Noally – violon solo de Marc Minkowski – tissent un écrin sonore radieux digne des plus beaux vitraux du monde.

LA PRESSE EN PARLE

Chaque pupitre des Accents […] mérite aussi son triomphe. Il convient de saluer la cohésion des cordes, la sûreté des vents et la grâce du continuo.  OPÉRA MAGAZINE

DISTRIBUTION ET MENTIONS

Direction, violon Thibault Noally
Orchestre Les Accents
Soprano Chantal Santon
Contralto Anthea Pichanick