ESPÆCE

UNE PIÈCE D'AURÉLIEN BORY

Théâ
tre

De l’expression « faire le mur ».
Nourri d’influences plastiques, littéraires, circassiennes et cinématographiques, Aurélien Bory ne cesse de créer des objets de scène riches en surprises. Souvenez-vous, entre autres, de Plan B ou encore Les 7 planches de la ruse. Avec cette nouvelle création inspirée du livre Espèces d’espaces de Georges Perec, Aurélien Bory nous offre une nouvelle fois un théâtre physique et composite fortement porté par un espace scénique monumental. Au centre du plateau, un gigantesque mur en ardoise articulé. Comme les pages d’un livre, il se plie, se déplie, il enferme ou libère les cinq comédiens qui, peu à peu, vont s’approprier ce « vide scénique ». Ils vont occuper littéralement l’espace, horizontalement, verticalement, dans une approche constante du défi des lois physiques. Leur performance tend bientôt à l’euphorie collective. C’est virtuose, c’est drôle et tellement surprenant! Et si, finalement, tout se résumait en une phrase, à l’explicit du livre de Georges Perec : « Vivre, c’est passer d’un espace à un autre, en essayant le plus possible de ne pas se cogner ».

 

LA PRESSE EN PARLE !

Bory et sa troupe d’interprètes choisissent la finesse, le ténu, l’infime pour exister dans cette grosse machine et traduire leur appropriation sensible du monde. […] Avec Espaece, il signe une œuvre pleinement accomplie. Où la beauté de l’installation – ce mur-éventail bénéficie d’une vraie personnalité recto-verso – s’accorde à la présence humaine d’interprètes facétieux […]. Du coup, la poésie gagne de plus en plus de terrain dans sa rêverie scénique. TÉLÉRAMA

Magicien d’un théâtre qui conjugue tous les arts, Aurélien Bory traduit à sa manière Espaces d’espaces. Un spectacle enchanté et enchanteur. […] Espæce, la dernière folie d’Aurélien Bory, inventeur patenté d’OTNI. C’est-à-dire des Objets théâtraux non identifiés, non identifiables, mais toujours magiques, entremêlant, en une suite délicieuse, toutes les disciplines qui peuvent se conjuguer sur un plateau – acrobaties, théâtre, chant, danse… LA CROIX

Aurélien Bory donne forme à une émouvante évocation théâtrale en reliant sur le plateau l’écriture et l’histoire de Georges Perec. Un pari relevé avec maestria et sensibilité. […] Aurélien Bory réussit à construire une œuvre où la forme et le sens s’imbriquent et résonnent, une œuvre parfois profondément bouleversante où se croisent l’écrasant et l’infime, l’artisanal et le symbolique, sans oublier quelques traits d’humour. LA TERRASSE

Ce que Perec révélait de l’espace avec ses mots, Bory le restitue avec ses propres outils : lumières, décors et interprètes inouïs. […] Visuellement, Bory dessine des tableaux marquants dans un clair-obscur parfaitement maîtrisé. Une surprise en amène une autre […] Le public est sous le charme, heureux d’assister à une pièce originale, à mi-chemin entre théâtre et danse. LE FIGARO

DISTRIBUTION ET MENTIONS

Avec
Guilhem Benoit, Mathieu Desseigne Ravel, Katell Le Brenn, Claire Lefilliâtre, Olivier Martin-­Salvan
Reprise de rôles Cochise Le Berre, Lise Pauton
Conception, scénographie et mise en scène Aurélien Bory
Collaboration artistique Taïcyr Fadel
Création lumière Arno Veyrat
Composition musicale Joan Cambon
Décor Pierre Dequivre
Automatismes Coline Féral
Costumes Sylvie Marcucci, Manuela Agnesini
Régie générale Arno Veyrat
Régie plateau Thomas Tallon, Mickaël Godbille
Régie lumière Mallory Duhamel
Régie son Stéphane Ley
Directrice adjointe Florence Meurisse
Administrateur Clément Séguier-­Faucher
Chargée de production Justine Cailliau Konkoj
Presse Dorothée Duplan, Flore Guiraud, Camille Pierrepont assistées de Louise Dubreil (Plan Bey)

 

Crédits :
Chant Winterreise (Le Voyage d’hiver) de Franz Schubert Citations Georges Perec, Espèces d’espaces © Éditions Galilée, 1974

Production Compagnie 111 – Aurélien Bory

Coproduction Festival d’Avignon ; TNT – Théâtre national de Toulouse ; Le Grand T – Théâtre de Loire-­Atlantique (Nantes) ; Théâtre de l’Archipel – Scène nationale de Perpignan ; Théâtre de la Ville (Paris) ; Maison des Arts de Créteil ; Le Parvis – Scène nationale Tarbes-­Pyrénées.
Accueil en répétitions et résidences La nouvelle Digue – Toulouse, La FabricA – Festival d’Avignon, TNT – Théâtre national de Toulouse, CIRCa (Auch)
La Compagnie 111-­ Aurélien Bory est conventionnée par la DRAC Occitanie / Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Occitanie / Pyrénées-­Méditerranée et la Ville de Toulouse.
Elle reçoit le soutien du Conseil Départemental de la Haute-­Garonne

RECEVOIR LA NEWSLETTER

Valider