LE MALADE IMAGINAIRE

MOLIERE / CLAUDE STRATZ / AVEC LA COMEDIE-FRANCAISE

Théâ
tre

Penser pour mieux panser. C’est une délicieuse habitude qui s’inscrit au l des saisons au Théâtre-Sénart que de recevoir la Comédie-Française. Après Les Fourberies de Scapin, la saison passée, la troupe du Français interprète l’ultime pièce de Molière, qui succomba sur scène le soir de la quatrième représentation. Comme souvent chez Molière, il est question de mariage arrangé. Argan, père tyrannique hypocondriaque, entend marier sa fille Angélique à Thomas Diafoirus afin de disposer d’un médecin à demeure… Dans ce chef d’œuvre où le comique et le tragique sont étroitement imbriqués, les comédiens servent habilement un texte qui nous fait osciller entre comédie, satire et émotion. Tout y est objet de parodie. Les choses les plus graves y sont tournées en dérision. Sublimée par l’élégance des costumes et du décor, la Comédie-Française reprend ici la célèbre mise en scène de Claude Stratz. Remarquable d’intelligence, cette version dansée et chantée sur la musique de Marc-Antoine Charpentier jouée au plateau, connaît un véritable succès depuis sa création en 2001. Avec une distribution exceptionnelle, comme d’habitude !

DISTRIBUTION

Texte Molière

Mise en scène Claude Stratz

Scénographie et costumes Ezio Toffolutti

Lumières Jean-Philippe Roy

Musique Marc-Olivier Dupin

Travail chorégraphique Sophie Mayer

Maquillage, perruques et prothèses Kuno Schlegelmilch

 

Avec la troupe des Comédiens-Français : Alain Lenglet, Coraly Zahonero, Guillaume Gallienne, Julie Sicard, Christian Hecq, Yoann Gasiorowski, Elissa Alloula, Clément Bresson et Prune Bozo, Marthe Darmena, Marie de Thieulloy (en alternance)
et
Chant Jérôme Billy, Ronan Debois, Étienne Duhil de Bénazé, Élodie Fonnard, Jean-Jacques L’Anthoën, Donatienne Michel-Dansac (en alternance)

Clavecin Jorris Sauquet

(distribution sous réserve)

 

Production Comédie-Française