MOI, JEAN-NOEL MOULIN, PRESIDENT SANS FIN

MOHAMED ROUABHI / SYLVIE ORCIER

Théâ
tre

Pineau-to the wild. Avec ce monologue écrit sur mesure par son complice Mohamed Rouabhi, voici l’occasion de redécouvrir tout le talent du comédien Patrick Pineau. Son entourage le décrit ainsi : « un acteur à la puissance et à la présence incroyable, qui a une capacité à rendre concrète toute proposition poétique, un acteur dont l’émotion est palpable, à fleur de peau ». Depuis une trentaine d’années, Jean-Noël Moulin vit reclus dans une maison en bois qu’il s’est construite dans une forêt. Il taille des pierres pour leur donner forme humaine, censées l’aider à lutter contre l’invasion prochaine venue du ciel… Son unique lien avec le monde extérieur : un vieux poste radio. Un soir, il apprend par les ondes que l’avion qui transportait le «Président» a percuté la montagne et que les recherches se poursuivent. L’ermite est persuadé que le grand jour est arrivé. Les « Autres » ont commencé leur lente colonisation. II retrouve et endosse les vêtements du « Président ». Le voilà prêt à sauver la Terre et ses habitants de l’invasion céleste. La mise en scène de Sylvie Orcier rendra compte de toute l’humanité de cet homme et de ses paradoxes. Un monologue assurément généreux.

DISTRIBUTION

Texte Mohamed Rouabhi

Mise en scène, scènographie, costumes Sylvie Orcier

Lumières Christian Pinaud

Avec Patrick Pineau

Coproduction Théâtre-Sénart, Scène nationale | Théâtre des Ilets, Centre Dramatique national de Montluçon