OPENING NIGHT

JOHN CASSAVETES / CYRIL TESTE

Théâ
tre

Un soir de première. L’adaptation du lm saisissant de John Cassavetes par Cyril Teste est un double hommage au théâtre et au cinéma. Ses performances filmiques à l’esthétique singulière – dont Festen, succès public, accueilli la saison passée – brouillent leurs frontières. Isabelle Adjani y incarne l’actrice Myrtle Gordon, bouleversée par le décès sous ses yeux d’une jeune admiratrice à l’issue d’une représentation. Commence pour elle cette nuit-là, une aventure étrange, extrêmement intime, un dialogue avec elle-même, entre examen de conscience et quête créative. Accompagnée pour son retour sur les planches par les talentueux Morgan Lloyd Sicard et Frédéric Pierrot, Isabelle Adjani captive. Face au regard posé sur la vie d’une femme à une étape importante de sa vie, son interprétation de Myrtle est tout simplement poignante. Sur le plateau, deux cameramen – dont la précision n’a d’égal que leur discrétion – saisissent les émotions fragiles et perceptibles des personnages. La pièce qui évolue au fil des représentations, nous bouleverse par sa profondeur autant qu’elle nous plonge dans l’exaltation. Vertigineux… à Sénart, entre New-York et Sydney !

ON S’OCCUPE DE VOS ENFANTS PENDANT LE SPECTACLE !

SAMEDI 5 OCTOBRE À 20H30 Garderie

la presse en parle !

Ce que donne à voir cette représentation convulsive, inspirée du film de John Cassavetes, est vertigineux. Parce qu’il est joué tout autant que filmé, parce qu’il parle de l’impossibilité de (se) mentir, d’aimer, de vieillir, parce qu’il entremêle le réel au fictif […] ce spectacle est d’une force absolue. […] À ce jeu d’une hypnose collective, il fallait une actrice hors du commun. Isabelle Adjani est cette actrice. TÉLÉRAMA

Le trio est très intéressant. Le charme ténébreux de Morgan Lloyd Sicard opère. La présence forte et très subtile de Frédéric Pierrot donne une profondeur aux affrontements comme aux esquisses et humeurs volatiles. Isabelle Adjani, en quête de l’inaccessible étoile, Gena Rowlands, Myrtle Gordon, en quête de « l’Actrice », est très touchante, vibrante dans tous les états très contrastés de Myrtle. Et lorsqu’ont lieu les saluts sous voilette, on rêve que ce ne soit pas fini… LE FIGARO

DISTRIBUTION

D’après le scénario de John Cassavetes

Mise en scène Cyril Teste

Traduction Daniel Loayza

Collaboration artistique Valérie Six
Scénographie Ramy Fischer
Lumières Julien Boizard
Musique Nihil Bordures
Vidéo Nicolas Doremus, Mehdi Toutain-Lopez
Son Thibault Lamy Nihil Bordures, Thibault Lamy ou Jérôme Castel
Costumes Agnès b.
Maquillage, coiffures Laurence Azouvy 

Avec Isabelle Adjani, Morgan Lloyd Sicard, Frédéric Pierrot et la participation de Zoé Adjani

Production Le Quai Centre Dramatique National Angers Pays de la Loire

Coproduction avec Collectif MxM / Les Célestins – Théâtre de Lyon / Bonlieu Scène nationale Annecy / Théâtre du Gymnase – Bernardines, Marseille / Théâtre de St-Quentin- en-Yvelines, Scène nationale / Théâtre-Sénart, Scène nationale / Festival Romaeuropa / Théâtre de Namur, La Coop et Shelter Prod avec le soutien de Taxshelter.be, ING et du Tax-shelter du gouvernement fédéral belge
En coréalisation avec C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord, Paris • Avec le soutien de Agnès b., de Maison Francis Kurkdjian et du salon Messieurs-Dames.

Remerciements à Al Ruban, qui fut le directeur de la photographie de John Cassavetes (notamment sur Opening Night). Le spectacle est fondé sur le texte original du script avant tournage, demeuré inédit jusqu’ici. • Remerciements à Anaïs Cartier, Coline Dervieux, Francine Jacob, Joël Jouanneau, Chloé Regenwetter • Les premières lectures ont eu lieu à la Villa Cavrois, dans le cadre de Monuments en mouvement, en partenariat avec le Théâtre du Nord • Construction du décor par L’Entrepool – direction Vincent Rutten.