TOUS DES OISEAUX

WAJDI MOUAWAD / LA COLLINE-THEATRE NATIONAL

Théâ
tre

L’amour de la différence. Cette histoire de famille mise en scène par Wajdi Mouawad, directeur du Théâtre national de la Colline, connaît un véritable succès public depuis sa création en 2017. Eitan, jeune scientifique juif allemand, entre dans un violent conflit avec son père, après lui avoir avoué être éperdument amoureux d’une jeune femme, doctorante arabe américaine… Une quête des origines va alors débuter pour aborder la question de la transmission de l’identité. Pour cette ode à la différence, le dramaturge libano-québécois a réuni un somptueux casting international d’artistes polyglottes incarnant des personnages brûlants de vie, d’amour, de haine et de douleur. Le spectacle est interprété en allemand, anglais, arabe, hébreu, habilement surtitré en français. Cette polyphonie révélatrice des frontières et des séparations lève les malentendus, l’incompréhension et la colère. La scénographie sobre et mobile, nous entraîne des années 60 à notre époque, de New-York à Jérusalem. Cette histoire de mutation est bouleversante dans ce qu’elle raconte de notre époque et de notre rapport à l’autre. Un spectacle émouvant et généreux porté par des comédiens majestueux.

ON S’OCCUPE DE VOS ENFANTS DURANT LA REPRÉSENTATION !

SAMEDI 7 MARS À 18H ET DIMANCHE 8 MARS À 16H Garderie

LA PRESSE EN PARLE !

Il est rare de voir réunis tant de personnalités fortes, artistes profonds, impliques au plus intime – de manières diverses – dans le récit qu’ils recomposent chaque soir. Cela donne un supplément spirituel au moindre de leurs mots, de leurs gestes. Le public est saisi et se lève à la fin pour un long remerciement. LE FIGARO

Grand feuilleton, grand dialogue philosophique, grand poème, le texte de Mouawad donne lieu à un spectacle impressionnant, admirablement défendu par des comédiens de nationalités différentes. […] Rarissimes sont les spectacles ou l’on nous parle du monde d’aujourd’hui, et particulièrement de l’incendie qui brûle depuis le Proche-Orient, avec un tel amour de l’être humain d’en face, un tel art de dénouer la haine et un tel sens de la beauté. POLITIS

Un spectacle puissamment poétique et une brillante réflexion sur l’identité. Un peu d’intelligence ne nuit pas quand on aborde une question aussi brûlante que le conflit Israélo-palestinien. L’OBS

 

Beauté des langues emmêlées, de l’Hébreu à I’Arabe en passant par I’anglais et l’allemand, acteurs internationaux à la présence immédiate, fluidité des images comme jamais encore ne l’avait réussie le metteur en scène. Tout est saisissant ! TÉLÉRAMA

Avec sa mise en scène polyphonique mêlant lumières, musiques, corps, texte et espaces, Wajdi Mouawad nous emporte dans un grand tourbillon d’émotions, de vibrations, de sensations […] THÉÂTRAL MAGAZINE

 

Bouleversant. […] L’auteur confirme son engouement pour la tragédie antique et signe incontestablement avec cette épopée contemporaine son œuvre la plus forte à ce jour. MÉDIAPART

DISTRIBUTION

Texte et mise en scène Wajdi Mouawad

Dramaturgie Charlotte Farcet

Musique Eleni Karaindrou

Scénographie Emmanuel Clolus

Lumières Éric Champoux

Son Michel Maurer

Costumes Emmanuelle Thomas

Avec 9 comédiens

Production La Colline, Théâtre national