LA GRENOUILLE AVAIT RAISON - JAMES THIERRÉE - THÉÂTRE-SÉNART

LA GRENOUILLE AVAIT RAISON

JAMES THIERRÉE / CIE DU HANNETON

Arts de
la piste

Depuis La Symphonie du hanneton et cinq Molière plus tard, James Thierrée – tour à tour comédien, funambule et Clown – ne cesse d’inventer des mondes fantastiques et poétiques. On l’a vu récemment au cinéma avec Omar Sy dans Chocolat et sa nouvelle création mêle une fois de plus le cirque, la danse, le théâtre et la musique.

Avec ses complices – une contorsionniste et équilibriste, un comédien et danseur, une danseuse et une envoûtante chanteuse, James Thierrée nous emmène au pays des rêves et du mystère. Des corps et des décors fantastiques pour nous parler des liens du sang et de l’amour filial. Une tornade théâtrale et chorégraphique à laquelle vous convie cet éternel enfant de la balle : « Vivons ensemble, ici, quelques instants, des choses insensées qui ont peut-être du sens, à l’horizon du bout de notre nez. » On vit et l’on vibre bien volontiers avec lui. La grenouille a toujours raison !

Site de la compagnie

Avec «La Grenouille avait raison», le petit-fils de Charlie Chaplin signe une échappée aussi mélancolique que personnelle, servie par des interprètes magnifiques. LE TEMPS

On retrouve dans cette symphonie pour cinq interprètes les fondamentaux de son imaginaire. Il y a du moussaillon en Thierrée et le rideau est une grande voile qui se soulève lentement, dégageant un espace encombré comme un pont de trois-mâts. Mais c’est dans la salle que tout commence alors que s’élève le chant d’une femme. LE FIGARO

Cet ovni du spectacle vivant séduit par son talent protéiforme. Décors, lumières, rien n’échappe à cet enragé du travail dont ses collègues envient ses capacités d’invention scéniques, la poésie, l’intelligence et la sensibilité de ses propositions. Peu d’artistes savent, comme lui, emmener le public dans leur univers, un monde où il se dérobe à la gravité. LE PROGRÈS

La dernière création « La grenouille avait raison » mêle une nouvelle fois divers arts : cirque, danse, théâtre et chants. A Travers des corps en mouvement et un décor empli d’ingéniosité et de machineries, elle conte les liens qui unissent une fratrie, tour à tour sauvages, touchants et burlesques. Un spectacle à l’image du parcours professionnel de James Thierrée.  FRANCETV

DISTRIBUTION ET MENTIONS

Conception, mise en scène, scénographie, musique James Thierrée
Costumes Pascaline Chavanne
Marionnettes Victoria Thierrée
Lumières James Thierrée, Alexandre Hardellet
Son Thomas Delot
Plateau Anthony Nicolas, Fabrice Henches, Samuel Dutertre
Musiciens enregistrés Mariama, Olvido Lanza, Simon Zaoui
Constructions Anthony Nicolas, Fabrice Henches, Thomas Delot, Matthieu Bony
Confection et fabrication Patrick Breton, Camille Joste,Laura Léonard, Marie Rossetti, Sabine Schlemmer, Monika Schwarzl
Assistantes à la mise en scène Sidonie Pigeon et Pénélope Biessy
Avec James Thierrée, Valérie Doucet interprète, contorsionniste, équilibriste, Mariama chanteuse, Jean-Luc Couchard comédien, Thi Mai Nguyen danseuse, Samuel Dutertre interventions scéniques et manipulations

Production et coordination Emmanuelle Taccard, Sidonie Pigeon
Remerciements Claire Acquart, Marc Benamou, Mandarin Cinéma, Maud Heintz, Daniel Occely Dec +, Yamaha France

Production déléguée La Compagnie du Hanneton/Junebug
Coproductions Théâtre de Carouge-Atelier de Genève / Célestins, Théâtre de Lyon / Théâtre du Rond-Point, Paris / Théâtre de la Ville, Paris / Théâtre Royal de Namur / La Coursive, Scène nationale de La Rochelle / Sadlers Wells Londres en collaboration avec Crying Out Loud / L’arc Scène nationale, Le Creusot / Le Radiant- Bellevue, Caluire / Opéra de Massy / Odys- sud Blagnac / Théâtre de Villefranche sur Saône / La Comédie de Clermont-Ferrand / Théâtre-Sénart / Le Festival international d’Edimbourg

photographie © Richard Haughton